jeudi 18 juin 2015

Le rapport "Exposition aux radiofréquences et santé des enfants" de l'ANSES en consultation publique


Le rapport d'expertise provisoire de l'agence consacré aux liens entre radiofréquences et santé des enfants est en ligne jusqu'au 21 août 2015. Les commentaires et compléments pourront être pris en compte dans la version finale du document.

Dans ses précédents avis émis entre 2003 et 2013 sur le sujet des radiofréquences, l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) a régulièrement appelé à une limitation de l'exposition des enfants, notamment en lien avec l'utilisation des téléphones portables, et à un approfondissement de la recherche sur les effets sanitaires sur cette population spécifique. Dans l'intervalle, les applications technologiques, y compris destinées aux plus jeunes, se sont multipliées, entrainant une exposition de plus en plus précoce aux ondes émises. Aux Etats-Unis, selon un sondage réalisé fin 2013, 38% des moins de deux ans et 72% des moins de huit ans se sont déjà servi d'une tablette ou d'un smartphone, contre respectivement 10% et 38% en 2011 (étude publiée par Common Sense Media, sur un échantillon de 1463 enfants de moins de huit ans).

Ce constat a justifié, en juillet 2011, une saisine de l'Anses , portant sur l'utilisation d'appareils radioélectriques par ou à proximité des enfants. Le rapport d'expertise ambitionne de fournir un inventaire de ces appareils (jouets, objets communicants ou de surveillance), un état des lieux de la réglementation en vigueur, une analyse des publications scientifiques relatives aux effets des ondes électromagnétiques sur les enfants, une caractérisation de leur niveau d'exposition, et, si possible, une évaluation des risques sanitaires encourus lors de l'utilisation de ces dispositifs radioélectriques. Il s'agit bien de réévaluer, à la lumière des connaissances scientifiques les plus récentes, le caractère protecteur des prescriptions réglementaires européennes encadrant la mise sur le marché de ces appareils, vis-à-vis de la santé des plus jeunes.

Le comité d'experts spécialisés "agents physiques, nouvelles technologies et grands aménagements" a ainsi produit le rapport pré-définitif mis en consultation du 9 juin au 20 juillet 2015, avant de finaliser son rapport d'expertise, accompagné comme à l'habitude d'un avis, et en annexe du détail des commentaires exprimés avec la réponse de l'Anses. A la demande du comité de dialogue "radiofréquences et santé", dont la dernière réunion s'est tenue le 26 juin dans les locaux de l'Anses, la période de consultation a été prolongée jusqu'au 21 août.

Déposer vos commentaires sur le site de l'ANSES