mardi 4 mars 2014

Technologie Li-fi : la fin des ondes électromagnétiques?


Les ampoules à diode luminescente (LED, pour light-emitting diode) n’auraient pas pour seuls avantages une durée de vie et un rendement lumineux très supérieurs aux ampoules à incandescence classiques. Les signaux lumineux émis pourraient être utilisés pour le transfert de fichiers électroniques, en d’autres termes représenter une alternative au  Wi-fi pour les connexions à internet. Cette technologie permettrait donc de s’affranchir de l’utilisation des ondes électromagnétiques, déjà omniprésentes dans notre environnement domestique, et dont l’usage dans certains types de structures pose questions, les hôpitaux et les établissements scolaires en particulier ; elle serait de plus 1000 fois plus rapide que le « bon vieux » wi-fi ! Enfin, tout en étant compatible avec les réseaux existants, elle limite les risques d’interférence avec d’autres matériels, ce qui peut être apprécié dans de nombreux usages professionnels.

Comment ça marche ?

L’emploi de cette technologie nécessite une box Li-fi spécifique, raccordée au réseau électrique, une lampe LED placée à proximité de votre ordinateur qui assure la transmission des données, et un petit dispositif adapté sur votre ordinateur, semblable à une clef USB, pour permettre la conversion des données en un format lisible par le PC. La seule contrainte est que l’ordinateur soit positionné sous le cône de lumière de la lampe.

 Où en est-on ?

Cette innovation semble susciter un réel intérêt et représenter un marché potentiel suffisant pour que les professionnels du secteur s’y intéressent de près. Elle a été présentée en février 2014 lors d’un congrès consacré aux technologies mobiles à Barcelone par des entreprises françaises en pointe dans ce domaine, qui ont réalisé des démonstrations de réception de données sur un téléphone intelligent avec un débit élevé.

Des contacts commerciaux sont en cours pour une prochaine mise sur le marché d’offres de services utilisant cette technologie.

C'est dans le secteur de l'industrie automobile que les perspectives d'applications à grande échelle de cette technologie semblent se dessiner à brève échéance, dans la ligne des évolutions technologiques vers des véhicules toujours plus communicants.

LED et LFC

Lampes à diode luminescente (LED) et lampes fluorescentes compactes (LFC) se substituent progressivement aux ampoules à incandescence, en permettant une amélioration nette des performances énergétiques. L’ANSES (Agence Nationale de Sécurité sanitaire) a été sollicitée sur les effets sanitaires d’une exposition à ces deux systèmes d’éclairage. Si le fonctionnement des LFC génère un champ électromagnétique de proximité, les problèmes liés à celui des LED ne concernent que le risque d’éblouissement en cas de trop forte luminescence ou un déséquilibre spectral (trop forte proportion de lumière bleue émise par certaines ampoules.









Pour en savoir plus sur cette technologie